Vérification des dictons

On retrouve en cuisine de nombreux dictons et tours de main transmis de génération en génération qui veillent à la réussite de chaque recette. Transmis oralement en héritage de la cuisine de nos grands-mères ou bien provenant de livres de cuisine, sont-ils réellement fondés ? Beaucoup de ces dictons peuvent être vérifiés par la science des aliments, mais certains nécessitent des recherches scientifiques plus approfondies. Le travail d'exploration se déroule en laboratoire et les chercheurs découvrent le plus souvent que de nombreuses opérations culinaires pourraient être faites différemment ou encore que certains dictons sont erronés. 

Faut-il nécessairement un récipient en cuivre pour élaborer une bonne confiture? Peut-on utiliser un récipient en étain?

D'après plusieurs expériences, on déduit que le cuivre favorise la prise des confitures, cependant il est possible d'utiliser un récipient en étain, à condition qu'il ne soit pas oxydé.

Pour plus d'informations sur ce phénomène, cliquez ici.

La petite cuillère dans le goulot d'une bouteille de champagne empêchera-t-elle le gaz de s'échapper?

Une petite cuillère n'évite pas le dégagement des bulles. Seul un bouchon stoppeur ou une capsule couronne limitera fortement ce dégagement.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Faut-il saler la viande en début ou en fin de cuisson ?

Si l'on sale une viande en début de cuisson, il la fera dégorger. Le jus de la viande emportera donc le sel avec lui. Cependant ce dégorgement dépend de la viande utilisée (l'entrecôte perd plus de jus que de la bavette).

Quoi qu'il en soit, le sel, déposé en début ou fin de cuisson, ne pénétrera jamais dans la viande, et restera à la surface. Ainsi, le goût de la viande sera le même dans les deux cas.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site